Une petite faim? la galette de Pâques.

Les pendulaires gourmets attendent avec impatience le week-end de Pâques et ont déjà tout prévu pour parer aux petits creux durant leur excursion en train. Pendant que d’autres seront pris dans les embouteillages en direction du sud, nous monterons dans l’un des nombreux trains supplémentaires à destination du Tessin ou du Valais, et savourerons en route un morceau de galette de Pâques faite maison.

Pour la préparation de cette pâtisserie classique, prévoyez:

1 pâte brisée (naturellement plus savoureuse quand on la fait soi-même)
Confiture d’abricot

2 dl de crème
2 dl de lait
100 g de raisins secs
3 cuillères à soupe de semoule de blé dur

3 œufs (séparez les blancs des jaunes)
3 cuillères à soupe de sucre
100 g d’amandes en poudre
Le zeste d’un demi-citron (bio)

Mettez la pâte brisée dans un moule plat d’environ 28 cm de diamètre et piquez-la avec une fourchette. Ensuite, recouvrez généreusement le fond de pâte de confiture d’abricot et mettez-le de côté. Portez à ébullition la crème, le lait et les raisins secs, puis ajoutez la semoule. Retirez ensuite la casserole du feu et laissez gonfler la semoule pendant 15 minutes. Laissez bien refroidir la préparation de semoule.

Une fois la bouillie de semoule refroidie, ajoutez les trois jaunes d’œuf, le sucre, les amandes en poudre et le zeste de citron. Battez les blancs d’œuf en neige et incorporez-les avec précaution à la préparation de semoule. Étalez ensuite uniformément la garniture sur le fond de pâte. Faites cuire la galette de Pâques à 200 degrés dans le four préchauffé pendant 30 à 35 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit dorée.

Bon appétit et joyeuses fêtes de Pâques!

Osterfladen

46 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *