Team

Markus Leutwyler

Les initiatives de ma mère pour m’occuper lorsque je m’ennuyais ont probablement eu une influence déterminante sur ma vie. À l’époque, nous prenions les transports publics et nous roulions sans but précis jusqu’à ce que je sois fatigué et satisfait. Aujourd’hui encore, j’adore rouler. Encore plus depuis que je suis moi-même aux commandes des locomotives et que je conduis des trains 1000 à 10 000 fois plus lourds que moi. En tant que mécanicien, on a un point de vue unique sur les choses. Je me réjouis de vous faire partager mon expérience!

Gregory Grin

Pendulaire intensif ascendant Intercity, je passe environ l’équivalent d’un mois par an dans le train. C’est mon deuxième bureau, j’y ai mes habitudes et mes petites manies que mes voisins habituels ont fini par repérer. C’est aussi mon sas de décompression qui me permet de déconnecter complétement du travail le soir en rentrant et d’arriver à la maison l’esprit libre et disponible. Rien qu’à cause de ça, j’en suis arrivé à me demander s’il me serait encore possible de travailler juste en face de mon domicile.