Les CFF de demain: perspectives d’avenir

Aujourd’hui déjà, nous transportons chaque jour plus d’un million de voyageurs et plus de 200 000 tonnes de marchandises. Année après année, nous mettons à profit les innovations et les nouvelles technologies pour poursuivre le développement de nos prestations. Nous vous emmenons maintenant en voyage dans le futur et vous montrons à l’aide de cinq exemples ce que les CFF vous réservent pour demain.

 

1. «De Zurich à Berne s’il vous plaît!»

Baby Talks to Dad on Phone

Vous pouvez déjà consulter les horaires sur Mobile CFF par un simple balayage de l’écran de votre smartphone. À l’avenir, il y aura plus simple: vous pourrez demander oralement à votre téléphone de rechercher les horaires. Peu importe de quelle région vous venez: la reconnaissance vocale identifie tous les dialectes. Nos clientes et clients malvoyant(e)s ou à mobilité réduite profiteront aussi de cette fonction. Les clients pourront la tester sur Mobile CFF Preview à partir du printemps. Qui sait, peut-être que vous parlerez bientôt aux distributeurs de billets.

Si vous préférez écrire que parler: le chatbot des CFF ou agent conversationnel pourra bientôt être activé sur Facebook Messenger et Skype. Lors d’un chat, il vous communiquera directement l’heure de départ de votre train ainsi que le prix du billet. Le chatbot répondra également aux questions d’ordre général sur les CFF et pourra vous renseigner à tout moment et rapidement.

 

2. Trains autonomes.

Trains GIF - Find & Share on GIPHY

Le réseau ferroviaire suisse est le plus sollicité du monde. Il presque inimaginable que la capacité de réseau doive augmenter de 30% d’ici 2025! Cela sera pourtant possible grâce à la planification automatisée de l’horaire et à la numérisation continue de l’exploitation ferroviaire, de la commande des trains et des appareils d’enclenchement. Nous envisageons en outre d’utiliser des trains autonomes, mais ça, c’est encore de la musique d’avenir.

 

3. Une gare interconnectée.

Actuellement, des indicateurs généraux numériques et des écrans LED affichent déjà les informations concernant la circulation des trains et les prochaines correspondances. Vous pouvez acheter votre billet à des distributeurs équipés d’un écran tactile ou bien entendu sur Mobile CFF, gratuitement depuis le Wi-Fi des CFF.

La gare centrale de Zurich permet de se faire une idée de ce à quoi ressembleront les gares de demain. Grâce à plus d’un millier de beacons, des petits capteurs alimentés par batterie qui interagissent avec les smartphone via Bluetooth, l’appli «Ma gare» vous mène toujours à votre destination. Les beacons ne collectent d’ailleurs aucune donnée, ils communiquent uniquement avec l’appli, avec votre accord.

Nous analysons aussi les flux de voyageurs dans les gares. L’évaluation de sera effectuée de manière anonyme. Les informations sur les mouvements et déplacements des personnes nous aident à développer les gares en conséquence.

Même si demain les personnes seront encore plus nombreuses à prendre le train et à passer dans nos gares, les voyages devront rester simples, agréables et abordables. Dans cette optique, nous travaillons étroitement avec des start-up et des entreprises bien implantées dans les nouvelles technologies, telles que Google ou IBM, ainsi qu’avec des universités et des hautes écoles.

 

4. Le planificateur de voyage appelle votre taxi.

Connaissez-vous déjà notre application Mon voyage? L’appli indique avec quel moyen de transport vous arriverez le plus rapidement ou le plus avantageusement à votre destination: en train, avec une voiture de location de Mobility ou un vélo de Publibike. La planification de votre voyage ne se fait plus d’une gare à l’autre, mais directement de porte à porte.

The X-Files GIF - Find & Share on GIPHY

+++Breaking +++ Vous pourrez bientôt réserver des taxis et autres prestations d’Uber sur Mon Voyage. +++Breaking +++

 

5. Des wagons intelligents.

Train GIF - Find & Share on GIPHY

Même si nos wagons Cargo ne vont pas se mettre à faire des loopings, leurs perspectives d’avenir sont tout de même prometteuses: nos wagons vont devenir plus légers, plus silencieux (un peu comme les ICE), mieux adaptés aux transports, mais aussi plus intelligents. Des capteurs et un système GPS permettront de mesurer la température et les secousses à l’intérieur du wagon ainsi que de suivre les déplacements du train. La clientèle commerciale pourra savoir à chaque instant dans quel état et à quel lieu se trouve ses marchandises et si elles arriveront à l’heure.

 

Vous trouverez ici toutes les informations concernant la mobilité de demain.

46 articles

4 pensées à “Les CFF de demain: perspectives d’avenir

  1. Très réjouissant. Le chômage est en hausse, l’accroissement de la population n’est plus à prouver ; et dans ce contexte, les CFF se sont faits contaminer par le virus de l’automatisation et du « tout-sans-intervention-humaine ». Une belle promesse pour vos 3 000 conducteurs, qui, si vos projets se concrétisaient, pourraient s’inscrire au chômage d’ici à une vingtaine d’années.
    Quel avenir lumineux les CFF réservent donc à leurs apprentis ! Une telle nouvelle ne peut qu’encourager des carrières : à quand le robot-contrôleur ?
    Prendre le train ne sera bientôt plus un plaisir… Navrant.

    1. Le progrès c’est bien mais je rejoins complètement Hugo sur toute la ligne ;-)) car nous voyagerons alors dans des trains qui n’aurons plus d’âme avec des contacts humains qui disparaissent au profit des machines. C’est un peu comme le tunnel de base du Gothard, c’est magnifique il est vrai. Respect à tous ceux qui y ont œuvré !!!
      Mais à choisir entre subir un trou noir de 25 minutes ou admirer le paysage de la ligne de montagne pendant plus d’une heure, mon choix est vite fait, je passe par en-haut. Laissons-nous un peu vivre bon sang… La course à quoi ? Aux profits toujours plus grands ? Et après, serons-nous plus heureux pour autant…?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *