Hambourg en train.

Vous aimez les marchés aux poissons animés, les ambiances portuaires, les lacs et les canaux, mais aussi les bâtiments historiques en briques, les constructions visionnaires, les atmosphères cosmopolites et les distractions en tout genre? Alors vous allez adorer Hambourg!

Avantage supplémentaire, les liaisons entre la Suisse et la ville hanséatique sont très bonnes. Au départ de Berne, il est possible de ne changer qu’une seule fois de train et d’arriver en un peu plus de sept heures à la gare principale de Hambourg. Et si vous avez réservé suffisamment tôt pour avoir une place à la fenêtre dans l’ICE, que vous avez un bon livre et que vous aimez les rencontres pittoresques comme on peut en faire dans le train, vous ne risquez pas de vous ennuyer!

hamburg7

hamburg6

Une fois arrivé à la gare, il est vraiment tout simple de prendre le métro pour aller à l’hôtel. Il vous suffit de connaître le numéro de la ligne et le sens dans lequel la prendre, la signalisation est vraiment excellente. Dans le pire des cas, il reste le taxi. Les chanceux passeront par les débarcadères pour rejoindre leur hôtel et pourront déjà apercevoir le port. Ici, c’est l’activité touristique qui prédomine, tout y est: passants qui flânent, stands de souvenirs, échoppes de sandwiches au poisson (je recommande particulièrement le débarcadère 10), montée et descente empressées des passagers des bateaux de ligne, avec pour fond sonore le cri des mouettes et les voix de stentor des guides du port vantant leurs visites, une casquette de capitaine vissée sur le crâne.

Tous ceux qui aiment les cités maritimes, comme moi, se réjouiront de pouvoir rallier à pied la plupart des sites à voir. Si l’on prend vers l’est depuis les débarcadères, on arrive rapidement à la Speicherstadt, où s’alignent d’imposants bâtiments historiques en briques, lesquels contrastent de façon étonnamment harmonieuse avec les constructions hypermodernes en béton, verre et acier de HafenCity, qui est à proximité immédiate. Si au contraire, vous partez vers l’ouest, vous pourrez faire une magnifique balade au bord de l’Elbe, une fois dépassés le quartier Sankt Pauli et la vieille ville adjacente (qui n’a pas l’air si vieille d’ailleurs). Les Hambourgeois raffolent de cette balade.

hamburg2

hamburg4

Après avoir déambulé dans le pittoresque quartier d’Övelgönne, avec ses sympathiques maisonnettes d’artisans et le port-musée, puis être passé devant les maisons de maître, on arrive à Blankenese, un autre quartier plein de charme, dans lequel nobles villas et anciennes petites maisons de pêcheurs sont unies par un entrelacs d’escaliers et de ruelles étroites. De bonnes liaisons de RER ou de bus express permettent de rejoindre rapidement le centre si l’on ne souhaite pas faire le retour à pied. Autre chose à ne pas manquer si vous aimez l’eau, une promenade sur les rives des deux bassins du lac de l’Alster. Elle vous permettra d’admirer des villas idéalement situées, la mosquée de Hambourg et une magnifique vue (partielle) sur le quartier de Neustadt, mais aussi de croiser au moins la moitié de la population canine de la ville et une quantité impressionnante de Hambourgeois en jogging. C’est aussi l’occasion de faire un tour à la Maison de la littérature (Literaturhaus) qui propose nourriture de l’esprit et bon café.

hamburg5

hamburg1

Autre passage obligé pour les amoureux des ambiances marines, une croisière permettant d’observer de plus près le port de fret, les grues et les immenses porte-conteneurs à la coque si esthétiquement rouillée. Inutile pour cela de réserver une de ces visites du port affreusement chères, il vous suffit de rester sur l’un des divers bateaux de ligne pendant tout son circuit. Certes plus éloignée de l’eau, l’église Saint-Michel, dont le clocher culmine à 132 m, offre une vue spectaculaire sur Hambourg, et l’ambiance y est incomparable au moment du coucher du soleil! Ce panorama est idéal en fin de voyage, vous embrassez en un coup d’œil tout de ce que vous avez pu découvrir auparavant d’en bas.

Enseignements:

  • Il paraît que les gens du Nord sont froids, ce n’est pas vrai à Hambourg! Dans le métro, devant mon air un peu perdu, des gens sont immédiatement venus me renseigner. Et lorsque j’ai hésité devant la porte d’un RER plein à craquer, mon énorme valise à la main, ils m’ont dit gentiment «Venez, on va se serrer!».
  • Le chauffeur de bus m’a dit qu’il trouvait mon billet très chic, vraiment super. Vous ne pouvez pas ne pas aimer les Hambourgeois.
  • À Hambourg, tout le monde tutoie tout le monde.
  • Grâce au cours de change, les prix restent raisonnables pour un Suisse, même dans les endroits les plus chers.
  • Les digues sont l’un des endroits les plus isolés d’Hambourg, le marché aux poissons le dimanche l’un des plus bondés.

 

En Allemagne: combiner judicieusement le train et le taxi.

Si vous vous rendez bientôt dans une ville allemande et souhaitez vous faire conduire en tout confort, avec vos bagages, à votre hôtel, profitez jusqu’au 28 février 2016 d’une action proposée en collaboration avec notre partenaire Talixo. Réservez ce service de taxi directement avec votre voyage en train et laissez-vous conduire à destination dans un rayon de 15 kilomètres pour un forfait de 5 euros.

Réservez dès maintenant et profitez-en!

3 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *