Green Class CFF: Plus d’autonomie grâce à une conduite intelligente.

À peine le pionnier de la Green Class CFF Max-Peter Felchlin a-t-il retiré sa BMW i3 à Dielsdorf qu’il a découvert comment un moteur électrique se comporte lorsqu’il fait froid. Il était clair pour lui que l’autonomie est dynamique et qu’elle peut fortement fluctuer en cas de basses températures. Mais il a aussi découvert plusieurs autres particularités…

Texte et Photo: Max Felchlin, participant au projet Green Class CFF

En voiture! Le moteur démarre presque sans bruit et nous sortons du hall d’exposition avec le nouveau locataire de notre garage. La BMW i3 doit nous conduire chez des amis qui vivent dans une petite ville à 57 kilomètres de chez nous. Comme toujours avec ce qui est nouveau, on observe avec attention et un brin d’anxiété. C’est pareil avec la nouvelle BMW i3: combien de kilomètres pouvons-nous parcourir avant de nous mettre en quête d’une station de recharge? Y a-t-il des stations de recharge en suffisance dans les environs? Que se passe-t-il si nous sommes bloqués dans un embouteillage? L’affichage indique une autonomie de 160 kilomètres. Cela devrait suffire pour l’aller et le retour.

Après 15 minutes d’autoroute, nous constatons que le nombre de kilomètres d’autonomie restant ne correspond pas à la distance effectivement parcourue. C’est pourquoi nous enclenchons rapidement le mode ECO PRO et réduisons notre vitesse. Malheureusement, avec le froid, ça n’apporte pas grand-chose. Après 10 autres minutes, il ne nous reste plus qu’une solution: passer au mode ECO PRO+ et couper le chauffage. Nous espérons que cela réduira la consommation d’énergie, que nous arriverons chez nos amis et pourrons repartir. Nous revêtons nos vêtements d’hiver: on ne sait jamais… Sauf imprévu, nous serons dans le salon bien chauffé de nos invités dans une demi-heure.

Les nerfs à rude épreuve.

Il est l’heure de rentrer. Selon l’affichage de l’autonomie, il reste suffisamment d’énergie pour parcourir 71 kilomètres, alors que l’appareil de navigation compte 46 kilomètres pour le voyage retour. C’est suffisant! Mais après quelques kilomètres seulement, nous devons à nouveau repasser au mode ECO PRO+. Et ça ne suffira pas: nos yeux terrifiés observent le tachymètre alors que le navigateur annonce: «Veuillez rechercher une station de recharge». Grâce au navigateur, nous en trouvons rapidement une à Sattel-Hochstuckli. Cela pourrait aller, s’il n’y avait pas un col à franchir. A Rothenthurm, c’est fini: la voiture n’en a plus que pour un kilomètre. Cela nous a obligés à nous garer devant le Café Turm et à nous réchauffer dans cet établissement, le seul ouvert à cette heure. Plus tard, un taxi nous a reconduits chez nous.

Le lendemain, la BMW i3 est chargée sur une dépanneuse avec ce qui lui reste d’énergie, puis ramenée chez nous, où nous la rechargeons. Les projets pilotes et les nouveau-nés ont plus d’un point commun: ils ont des maladies de jeunesse et sont imprévisibles. Mais ils grandissent et progressent.

Froid + siège chauffant + manière de conduire = autonomie réduite.

Quelques jours plus tard, nous nous sommes renseignés auprès d’un spécialiste afin de savoir comment le froid se répercute sur l’autonomie. Reinhard Ahlborn, responsable de l’électromobilité chez BMW Suisse, explique ce qui a réduit notre autonomie lors de notre sortie: «L’autonomie d’un véhicule est très dynamique. Elle dépend entre autres de la manière de conduire, du profil du parcours, du chargement du véhicule et de l’utilisation de consommateurs électriques ou mécaniques. Ceux-ci peuvent être la climatisation, les installations de communication ou le chauffage des sièges. L’expérience montre que l’autonomie d’une BMW i3 est de 200 kilomètres au maximum.» Nous savons à présent qu’elle peut tomber à 80 kilomètres en fonction de la température extérieure. À l’avenir, nous tiendrons compte de ces facteurs lorsque nous prendrons la BMW i3.

Conseils d’un spécialiste de la BMW i3: de série, le Driving Experience Control de la BMW i3 est installée dans la console centrale du véhicule. La position ECO PRO permet d’optimiser la consommation et l’autonomie, par exemple en adaptant la course de la pédale de conduite.

 

En collaboration avec BMW, les CFF ont sélectionné 100 clients pilotes pour tester pendant un an l’offre de mobilité combinée Green Class CFF, qui comprend une BMW i3 100% électrique, un abonnement général de 1re classe ainsi qu’un abonnement Mobility Carsharing et Publibike sur le SwissPass. En savoir plus sur le projet.

17 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *