Green Class CFF: chronique #1.

N’allez surtout pas le leur répéter, mais avant même qu’ils ne me parlent d’une contrepartie, j’étais déjà prêt à accepter la proposition que les CFF m’ont faite. Au fur et à mesure que leur représentante m’expliquait leur nouveau concept au téléphone, je me rendais compte à quel point cette offre répondrait à tous mes besoins de mobilité. Evidemment que oui, je voulais bien en être l’ambassadeur!

green-class-cff-jorge-01-1

Jugez-en par vous-même. Pour résumer, il s’agit d’un abonnement annuel dans lequel tous – je dis bien TOUS – vos besoins de déplacements en Suisse sont couverts. Un abonnement général CFF en première classe (avec la gratuité des autres transports publics – bus, tram, métro, bateaux incluse) + l’utilisation de Mobility, les voitures rouges à disposition dans les gares et ailleurs + une voiture électrique BMW i3 (oui oui, à vous, chez vous, à votre entière disposition pour toute la durée de l’abonnement) + last but not least, Publibike, des vélos en location dans toutes les grandes villes du pays = voilà tout ce que les CFF vous proposent dorénavant sous l’appellation Green Class CFF. Objectivement, ce nouvel abonnement est un grand pas en avant dans la mobilité douce. Les CFF font là oeuvre de pionniers: il n’existe pour l’instant aucun équivalent au niveau mondial. Difficile donc d’anticiper l’attente que lui réservera la clientèle potentielle. Au point que pour son lancement, les CFF n’envisagent de le proposer la première année qu’en une quantité limitée à 100 exemplaires.

En tant que blogueur et journaliste, je suis appelé à me déplacer très régulièrement en Suisse pour mon travail. Voilà déjà un certain temps que j’ai renoncé à la voiture individuelle pour me tourner vers le train. Qu’on se comprenne bien: j’ai toujours été – et je suis encore – passionné d’automobile. Je continue d’essayer régulièrement de belles voitures dans le cadre de ma profession. Mais pour mes besoins en mobilité, et en tenant compte de l’environnement, du temps de déplacement, du coût global et de la possibilité de continuer à travailler lors des voyages, je préfère utiliser les transports publics. Cette offre ne pouvait franchement pas mieux tomber!

jorge_zug-2

Me voici donc titulaire d’un abonnement Green Class CFF. Pendant une année, je vais vous prendre à témoin: je partagerai régulièrement avec vous ici et sur les réseaux sociaux mon quotidien sur les transports publics, mes pensées, mon expérience. A commencer par celle-ci: la réalisation d’un film promotionnel pour la Green Class CFF dans lequel j’ai l’honneur de tenir le premier rôle! Un tournage qui s’est déroulé à Lausanne ainsi que dans le Lavaux et la Riviera vaudoise. Le scénario a été pensé autour d’une de mes journées type. Un timing super serré: des wagons étaient spécialement réservés dans des trains qu’il ne fallait pas rater. Il valait mieux être concentré pour ne pas avoir à rejouer les scènes! A cette occasion, j’ai aussi pu conduire pour la première fois la BMW i3, surprenante d’agrément, et même faire du vélo dans la zone piétonne de Lausanne! Au final, quel plaisir d’avoir pu travailler avec une magnifique équipe de professionnels de la vidéo. Je partage d’ailleurs ici avec vous quelques images «behind the scenes», des photos prises lors du tournage. J’espère que vous en aimerez le résultat – soyez indulgents, je ne suis pas un acteur dans la «vraie vie». Et surtout, rendez-vous ici pour me suivre dans mes nouvelles aventures Green Class. A bientôt!

 

Les CFF recherchent 100 pionniers de la mobilité disposés à tester l’offre de mobilité combinée «Green Class CFF» pendant un an: BMW i3 entièrement électrique et abonnement général de 1re classe, Mobility Carsharing et Publibike sur le SwissPass. En savoir plus et faire acte de candidature

14 pensées à “Green Class CFF: chronique #1.

    1. L’offre coûte 1000.-/mois et non 12000.-/mois. A noter que si l’on prend en compte l’ensemble des coûts de transports usuels, on dépasse rapidement cette somme. Il va sans dire que ce projet s’adresse aux personnes dont la mobilité est une nécessité.

    1. L’offre combinée Green Class CFF comprend un abonnement annuel à Mobility Carsharing avec un crédit initial de 100 francs (sur SwissPass). Une fois le crédit initial de 100 francs épuisé, la facturation des kilomètres parcourus est assurée directement par Mobility. (Source)

  1. On est ravi de lire le témoignage de Jorge qui représente bien évidemment la grande partie des pendulaires tassés, serrés dans des trains dont les fréquences aux heures de pointe ne suffisent pas et qui se raréfient le reste de la journée en Suisse romande.
    Et sans parler des voyageurs n’habitant pas une ville (moyenne ou plus grande) qui n’ont à disposition ni de service Mobility, ni BMW électrique à louer, oui tout ceux qui restent bloqués matin et soir pour espérer être à l’heure au travail !
    La mobilité de demain n’a pas à être conçue uniquement pour des « bobos » de Genève, Zurich, Bâle, Berne ou Zurich mais pour tous les pendulaires qui n’ont pas le choix des horaires, ni les moyens de louer des BMW !

  2. Ce qui me choque c’est que ce sont les jeunes qui sont le plus mobile… et ce n »est pas eux qui sont ambassadeurs… et surtout pas beaucoup de jeunes pourront se payer cet abo !!!

    1. Il fut un temps où la réflexions était la même pour les voiture (les TV, les téléphones portables, l’avion…). Et seuls quelques privilégiés pouvaient s’en offrir une. Pour une fois, la proposition à une forte coloration écologique. Remercions les cobaye, grâce à ces pionniers, les nouvelles technologies deviennent accessibles !

  3. Je trouve intéressant mais il serait bien de calculer par jour le coût réel et après un an voir si c est vraiment rentable. Après niveau forme physique, très bien car de nos jours nous ne bougeons plus assez.. Et cet abonnement dépendra aussi du métier que l’ on exerce ..

  4. Bonjour,
    Et bien, que se passe-t-il ? Une seule chronique et puis s’en va… panne de réseau ou vacances à l’étranger en avion ?
    Souhaitons que l’offre s’essoufflera moins vite que le bloggeur publicitaire, elle est vraiment intelligente et mérite mieux que cela.
    Bon voyage, y compris en bateau.

  5. Le produit est intéressant, mais c’est un produit de luxe.

    L’avenir, lointain, est aux transports publics gratuits et efficaces pour tous… très lointains. D’abord, il faudra que CFF et Cie passent pas la case capitalisme, crise, faillite, refonte, retour au modèle public universel. Bref… Quelques générations et quelques révolutions.

    Pour l’instant, nous sommes en train de vivre un retour en arrière de tous les services publics. Mobilité, éducation, santé…

    Ici, CFF vient de créer une nouvelle 1ère classe. La 1ère existante devenant la seconde, et la seconde la 3ème classe… Comme dans le Titanic.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *