Giruno: Le futur train du Saint-Gothard des CFF fait son entrée en scène à Berlin.

Le «dernier né des trains des CFF», le Giruno de Stadler, fait son entrée en scène à Berlin cette semaine à l’occasion du plus grand salon mondial du secteur ferroviaire. Les CFF ont prévu de mettre ce train en service sur la ligne du Saint-Gothard fin 2019.

Parc des expositions de Berlin, 21 septembre 2016, 9h du matin. Les portes du plus grand salon international du secteur ferroviaire «InnoTrans» s’ouvrent. Nadine Wünsch, collaboratrice des CFF, est déjà sur place. «Tous les grands noms du monde ferroviaire se retrouvent à Berlin cette semaine», explique l’ingénieure en génie mécanique. Sur les voies aux abords des grands halls d’exposition, les fabricants présentent leurs nouveautés. Au beau milieu de la succession de trains et de voitures, sur la voie 8/40, on découvre le nouveau train du Saint-Gothard des CFF.

img_7119

Son fabricant, Stadler, l’appelle «EC250»; les CFF l’ont baptisé «Giruno», une désignation tirée du terme romanche signifiant «buse». «Ce train n’est encore qu’un oisillon», affirme Nadine Wünsch. Elle sait de quoi elle parle puisqu’elle est responsable, dans le cadre du projet, des exigences du client et se chargera par la suite des essais de type. Le véhicule exposé se compose de cinq parties, les futurs trains en compteront onze. «De nombreux éléments, comme l’éclairage, fonctionnent déjà. Mais bien entendu, l’aménagement intérieur n’est pas encore définitif», explique Nadine Wünsch.

img_7120

Généreux e clair.

Toutefois, on peut déjà voir et toucher le confort dont on profitera à bord: des prises électriques à toutes les places assises, de grands porte-bagages, des toilettes séparées pour hommes et femmes et un concept d’éclairage moderne. «Nous nous sommes efforcés de concevoir un intérieur généreux et clair», indique Nadine Wünsch.

Les premiers visiteurs examinent déjà le nouveau train des CFF et s’étonnent de voir déjà autant d’éléments, le contrat entre Stadler et les CFF n’ayant été signé qu’il y a deux ans. Mais d’ici la mise en service fin 2019, il reste un peu de temps: à partir de cette date, le Giruno circulera entre Bâle/Zurich et Milan, puis, plus tard, également entre Francfort et Milan. Grâce au nouveau tunnel du Saint-Gothard, les trajets dureront alors près de 60 minutes de moins qu’avec les trains circulant actuellement.

img_7103

img_7110

img_7106

8 articles

5 pensées à “Giruno: Le futur train du Saint-Gothard des CFF fait son entrée en scène à Berlin.

  1. superbe train en effet mais l’aménagement intérieur semble encore privilégier les composition de siège 2×2 de front (face) ce qui est dommage car c’est plus intime et plus de place pour les pieds avec des compositions 1+1 cote à cote

  2. Les couleurs sont vraiment froides. Entre les éclairages au néon, le gris et le bleu foncé, ça manque de chaleur et de convivialité. C’est comme dans les rames duplex regio. Et aussi: des toilettes séparées? n’est-ce pas absurde dans un train? chaque WC a sa propre porte donc je ne vois aucun intérêt. Ça veut dire que comme d’habitude les femmes attendront devant leur WC pendant que celui des hommes sera vide.

  3. Le problème avec Stadler c’est qu’il vantent un meilleur confort sans véritablement réfléchir sur ce qu’on aime… Notamment en terme d’éclairage ! .. comme dans les Regio Express actuels, L’éclairage très froid et très lumineux à température bleue énerve et irrite plus que ça n’apporte de confort. Testez la différence entre un éclairage chaleureux et plus faible d’un intercity et celui d’une rame Stadler… c’est le jour et la nuit ! haha. (D’ailleurs quasiment tous mes amis pendulaires sont du mêmes avis.. les Regio express Stadler ressemblent à un frigo chirurgical ! Pas du tout confortable !! ..et l’espace entre sièges on en parle même pas)

    Sinon pour le reste c’est de bons trains.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *