Concilier famille et travail: visite de la crèche «Kids & Co Wankdorf».

Quel est le rapport entre les CFF, les crocodiles et les colibris? Les deux derniers désignent des groupes d’enfants à la crèche «Kids & Co», située juste à côté du bâtiment principal des CFF. Il y a deux ans, profawo Bern a en effet ouvert, à l’initiative des CFF, ce petit paradis pour les enfants afin d’aider les collaborateurs CFF à mieux concilier vie de famille et vie professionnelle.

Deux fois par semaine, peu après 7h00, Beatrice Bertossa dépose sa fille à la crèche et revient la chercher après le travail. Je l’accompagne en ce soir de juin: une fillette joyeuse et quelque peu fatiguée accueille sa maman avec un gros câlin. Cette dernière apprend tout ce que la petite a fait dans la journée grâce au compte-rendu de l’éducatrice. Pendant ce temps, une demi-douzaine d’enfants de différents âges me regardent les yeux ronds jusqu’à ce que la plus téméraire me demande qui je suis…

Sandra Ulli, directrice de la crèche Kids & Co Wankdorf, me fait ensuite visiter les lieux. Le bâtiment de la ville de Berne, classé monument historique, est à deux pas seulement du siège des CFF. Répartis sur quatre étages, dans des salles spacieuses et lumineuses, les cinq groupes d’enfants peuvent jouer, bricoler et peindre à leur aise. Quelque 40 bambins de trois mois à l’âge du jardin d’enfants bénéficient ici d’un encadrement chaleureux et professionnel. Ils profitent quotidiennement du grand air, que ce soit dans la cour équipée d’un toboggan, d’une balançoire et d’un bac à sable, ou dans la nature lors d’excursions. Le cuisinier prépare chaque jour, dans une cuisine gastronomique moderne, des repas régionaux de saison, adaptés aux enfants et certifiés par le label de qualité «Fourchette verte».PROFAWO_BE_Wankdorf_72_PROFAWO_BE_Wankdorf_2015_3_6%20%20%28398%20von%20341%29 Kopie

«La garde des enfants est un sujet qui nous tient particulièrement à cœur aux CFF», explique Andrea Hausherr, responsable Kidz Care aux CFF. Elle voit la crèche comme un espace de bien-être, de diversité et de stimulation pour les petits. Par ailleurs, les horaires d’ouverture attrayants offrent à ses yeux une grande souplesse d’organisation aux parents qui travaillent. Sachant leurs progénitures entre de bonnes mains, ils peuvent se consacrer sereinement à leurs tâches.

Cela fait maintenant dix ans que les CFF ont commencé à réserver des places dans des crèches. Lors de la planification du nouveau siège à Berne-Wankdorf, les concepteurs avaient initialement envisagé de prévoir une surface pour une crèche dans l’enceinte même du bâtiment principal. «Nous avons rapidement constaté que le prix au mètre carré serait tout simplement trop élevé pour un gestionnaire. Déçue, j’ai alors décidé de parcourir le quartier en attendant l’inspiration. Soudain, je me suis retrouvée devant l’ancien bâtiment administratif de la ville de Berne, et son potentiel m’a sauté aux yeux. J’ai immédiatement pris mon téléphone. Le responsable a été enthousiasmé par l’idée de transformer ce lieu en crèche, et nous avons aussi pu convaincre profawo Bern de se rallier au projet en tant que gestionnaire», raconte Andrea Hausherr. Les CFF ont financé une grande partie des coûts de mise en place et en un semestre seulement, la transformation était achevée et le bâtiment prêt à accueillir les enfants. Six mois après l’ouverture, presque toutes les places étaient déjà attribuées. «Nous avons eu beaucoup de chance et je me réjouis de chacune de mes visites ici», confie Andrea Hausherr.highres_PROFAWO_Garten_BE_Wankdorf (155 von 94) Kopie

Beatrice Bertossa travaille à 40% en qualité d’assistante Horaire et offre. Son mari a un emploi à temps plein. «Pour nous, il était clair dès la grossesse que je reprendrais le travail après le congé de maternité», explique Beatrice Bertossa. Dans le quartier où nous habitons, nous avions cherché en vain une place en crèche, et même les établissements plus éloignés affichaient complet. L’ouverture de la crèche Kids & Co Wankdorf est arrivée à point nommé pour nous. J’ai contacté Andrea Hausherr et nous avons trouvé une solution satisfaisante. J’apprécie beaucoup le fait que la crèche se trouve près de mon lieu de travail et je vois que ma fille se réjouit de jouer avec les autres enfants pendant ses deux journées là-bas. Les excursions dans la forêt toute proche sont aussi des moments très particuliers pour elle.»

En partant, je passe devant le parc à vélos couvert rempli de poussettes bien alignées et je me dis: «Dans ces conditions, on peut vraiment aller au travail le cœur léger.»

Les CFF entretiennent une coopération avec des crèches près de la gare de Berne-Wankdorf mais aussi près de celles de Zurich-Altstetten et d’Olten. Vous souhaitez travailler pour les CFF? Cliquez ici pour accéder aux offres d’emploi CFF.

 

8 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *