Collaboratrices MINT au sein du projet «Gottardo 2016»

Aux CFF, Joanna Raszyk est une collaboratrice MINT passionnée. Elle met ses connaissances au profit du tunnel de base du Saint-Gothard. Dans notre second entretien avec des femmes exerçant une fonction MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique), elle nous explique ses activités en détail et raconte ses expériences dans cet environnement de travail majoritairement masculin.

Quelle est la désignation précise de votre poste?

J’assume le rôle de gestionnaire technique des applications (Application Operation Manager AOM) et suis responsable, à ce titre, de la gestion technique des applications.

Quand et pourquoi avez-vous décidé d’emprunter cette carrière plutôt inhabituelle pour une femme?

En 2001, bien que me trouvant alors en pleine cinquième année d’études en astronomie, j’ai décidé de me réorienter et de me spécialiser dans les télécommunications. J’ai toutefois terminé le cursus entamé une année après. Décider de reprendre des études à plein temps représentait une décision difficile à 23 ans. Mais grâce au soutien de ma famille, à une bourse de haute école et à un travail occasionnel en tant qu’enseignante privée, j’ai finalement réussi à mener à bien ce projet. A posteriori, je vois dans cette réorientation vers les télécommunications et l’informatique l’une des meilleures décisions de ma vie.

Quelle était votre mission dans le cadre des travaux liés au tunnel de base du Saint-Gothard? Pouvez-vous nous expliquer concrètement votre rôle?

Joanna_GBT
Joanna discute du système de surveillance des CFF avec son collègue de travail.

Mes tâches concernaient exclusivement les systèmes d’exploitation et de surveillance de la technique de commande dans le tunnel de base du Saint-Gothard. J’ai principalement travaillé sur le système subordonné d’expertise (EXPS), un système informatique mis en place par AlpTransit Gotthard SA pour la gestion et la surveillance des différentes installations électromécaniques (ouvrages) du tunnel de base du Saint-Gothard. Au nombre de ces installations, on compte notamment la technique de commande dans les tunnels, le système de communication ferroviaire, le réseau de données, la liaison radio dans les tunnels (TFK) ou encore les systèmes vidéo, etc. En ce moment, mon team s’occupe de l’intégration et de la mise en service de ce système, lequel sera mis en œuvre aux CFF à compter du 1er juin 2016.

En parallèle, je collabore au projet «Surveillance informatique TBG», au sein duquel je suis responsable de la spécification des solutions et de la mise en œuvre proprement dite. L’objectif est de mettre en place une surveillance supplémentaire pour l’ensemble du système informatique du tunnel de base du Saint-Gothard. L’ensemble des tâches comportent beaucoup de travaux d’ingénierie. Selon la solution recherchée, nous devons par exemple commander de nouveaux serveurs, les transporter et les installer dans un local ad hoc, puis installer un système d’exploitation et un logiciel de virtualisation comprenant plusieurs machines virtuelles. Ensuite, il faut encore installer, configurer et intégrer le logiciel IBM utilisé par les CFF pour la surveillance des éléments de réseau et d’infrastructure.

À quoi ressemble une journée type de travail?

Il n’y a pas vraiment de journée de travail typique. Je passe la majeure partie de mes journées devant l’ordinateur où j’effectue des travaux de documentation, d’installation, de configuration et des tests logiciels. Il y a aussi des jours où je bouge davantage, par exemple pour procéder à des travaux de réparation dans le local des serveurs ou pour y installer du matériel informatique. Parfois, je me déplace également sur d’autres sites tels qu’Erstfeld ou Pollegio, notamment pour y effectuer des tests ou étudier de nouveaux appareils dont nous assumons la responsabilité. À cela s’ajoutent de nombreuses rencontres de projet, le plus souvent à Berne ou Zurich.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier?

Mes missions et mes activités sont diverses et variées: leur éventail s’étend des travaux manuels sur le matériel sur place à l’élaboration de concepts de solution, en passant par la configuration d’une Joanna_GBT2architecture logicielle. C’est cette diversité que j’apprécie le plus dans mon travail.

Pouvez-vous nous raconter un des moments forts que vous avez vécu en lien avec le tunnel de base du Saint-Gothard?

La première expédition dans le tube du tunnel a été particulièrement impressionnante. Être aux premières loges pour admirer les travaux de construction et entendre sur place toute l’histoire de ce projet aussi gigantesque qu’historique a représenté une petite aventure en soi. J’ai été particulièrement motivée par le fait de voir concrètement le tunnel devant moi.

Est-il plus difficile pour une femme de travailler dans un secteur professionnel à prédominance plutôt masculine? Quelles ont été vos expériences en la matière?

Je n’ai vécu jusqu’à présent que des expériences positives. Même s’il m’arrive parfois d’être la seule femme présente à une séance, je ne ressens pas de grandes différences.

Mes collègues d’AlpTransit Gotthard SA et des CFF m’apprécient comme une bonne ingénieure et je suis reconnue au sein des CFF comme étant une spécialiste des systèmes de surveillance.

Que faites-vous pendant votre temps libre?

Je passe le plus clair de mon temps libre dans les montagnes, où je pratique le ski, la course en haute montagne, la randonnée ou encore l’escalade. J’aime aussi voyager à travers le monde et apprendre à connaître d’autres cultures. Depuis peu, je prépare aussi mes propres cosmétiques naturels chez moi.

 

L’ouverture du tunnel de base du Saint-Gothard est un événement de dimension mondiale. Le 1er juin 2016, 17 ans après la première opération de dynamitage menée dans la galerie principale, aura lieu l’ouverture officielle du plus long tunnel ferroviaire du monde. La Suisse est en fête! Nous convions des invités d’honneur suisses et étrangers à l’inauguration et invitons l’ensemble de la population à la fête populaire mémorable organisée pour célébrer l’événement.

8 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *