Les annonces des CFF dans les trains.

Cher Docteur Rail,

Comment sont faites les annonces des CFF dans les trains?

Merci pour votre réponse.
Cordialement,
Peter

Le contenu, la longueur et le niveau d’intensité sonore des annonces faites dans les trains sont l’un des sujets de discussion favoris des voyageurs. Les annonces font régulièrement l’objet d’enquêtes de satisfaction auprès de la clientèle et les résultats sont généralement bons (82,6 sur 100 points). Le contenu varie selon qu’il s’agit du trafic régional ou du trafic grandes lignes. Pour ce dernier, selon la taille de la gare, le personnel d’accompagnement ou le système d’annonces informe les voyageurs sur les points suivants: gare d’arrivée, quai d’arrivée, en fonction de la situation, côté de la descente et prochaines liaisons de trains grandes lignes (maximum cinq destinations) avec heure et quai de départ.

La majeure partie des clients souhaite obtenir ces informations et attend une certaine constance de notre part. Les annonces sont en quelque sorte des automatismes et le client doit avoir la certitude qu’il obtiendra telle information dans le train. À chaque voyage, les voyageurs reçoivent le même type d’information au même moment. Bien entendu, en termes d’information, les touristes d’un ou plusieurs jours n’ont pas les mêmes besoins que les pendulaires. En fonction des avis des clients, les annonces des trains sont remaniées. Nous avons par exemple remplacé le segment de texte «menu savoureux». En outre, les CFF doivent respecter les dispositions légales, par exemple la loi sur l’égalité pour les handicapés. Ainsi, l’annonce indiquant de quel côté se fait la descente est destinée aux voyageurs non-voyants et permet par ailleurs de faire descendre plus rapidement tous les passagers. La diversité linguistique de la Suisse doit également être prise en compte: les annonces par haut-parleurs sont faites dans la langue locale et les annonces d’accueil et de remerciements en deux langues (ouest-est/est-ouest en allemand et en français et nord-sud/sud-nord en allemand et en italien). Dans les gares très fréquentées par les touristes comme celles de Bâle, Berne, Coire, Genève, Interlaken, Lucerne, Olten ou Zurich gare centrale, les annonces sont également toujours faites en anglais.

C’est lorsque les annonces standard montrent leurs limites que la souplesse, la créativité et le professionnalisme des accompagnateurs de train entrent en jeu. Ils sont responsables du bon encadrement des voyageurs dans le train et doivent veiller à les informer correctement. Toutefois, le personnel d’accompagnement dispose d’une marge de manœuvre limitée. Ainsi, le manuel du personnel d’accompagnement fixe le moment auquel l’annonce doit être faite après le départ ou avant l’arrivée du train. Le charme, la bonne humeur ou les jeux de mots de l’accompagnateur de train sont toujours bien accueillis par les voyageurs et provoquent parfois des sourires et des froncements de sourcils collectifs. C’est ça le véritable quotidien des pendulaires…

11 articles

2 pensées à “Les annonces des CFF dans les trains.

  1. Je ne sais pas où m adresser mais je desire juste remercier l’excellent instant que nous avons eu dimanche 6 nov dans le vagon restaurant avec un service juste magnifique merci à la gentille dame qui nous servit un dejeuner delicieux.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *